•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef des talibans est mort

Chargement de l’image

Le chef des talibans pakistanais, Baïtullah Mehsud

Photo : La Presse canadienne / APTN

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les talibans pakistanais affirment que leur chef, Baïtullah Mehsud, a été tué mercredi lors d'un raid américain dans la région tribale du Waziristan Sud.

Le chef des talibans pakistanais, Baïtullah Mehsud, a été tué mercredi lors d'un raid américain dans la région tribale du Waziristan Sud. L'information, qui circulait depuis jeudi, a finalement été confirmée par les talibans eux-mêmes.

C'est Kafayat Ullah, un proche lieutenant de Mehsud, qui a confirmé l'information à l'Associated Press, en indiquant que le chef des talibans a été tué en compagnie de sa seconde femme et ses gardes du corps par un missile américain.

Islamabad n'a pas encore confirmé la nouvelle. Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, a toutefois annoncé qu'il était probable que Mehsud a été tué en précisant qu'il s'agissait d'un « développement important ».

« Nous pensons qu'il a été tué lors du tir de missile. Nous disposons de certaines informations [en ce sens], mais pas de la preuve matérielle pour le confirmer », a dit à Reuters le ministre pakistanais de l'Intérieur, Rehman Malik.

Trois agents des renseignements pakistanais avaient précédemment indiqué aux médias que Mehsud a été tué par un missile et qu'il avait été enterré. Mais aucun des agents n'avait vu le corps.

Les États-Unis n'ont pas encore, eux non plus, confirmé la nouvelle de la mort du chef des talibans pakistanais. Le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, a cependant affirmé que si cette mort était confirmée, les Pakistanais s'en porteraient mieux.

Des responsables américains de la lutte anti-terroriste ont indiqué que la mort de Mehsud pourrait ralentir temporairement le mouvement d'insurrection, mais ont précisé que cela serait loin de mener à la chute des talibans au Pakistan.

Baïtullah Mehsud est tenu responsable de meurtres et de dizaines d'attentats suicide.

Il était notamment soupçonné par le gouvernement pakistanais d'être derrière l'assassinat de l'ancienne première ministre Benazir Bhutto.

Mehsud était l'ennemi public numéro un au Pakistan. Les États-Unis avaient offert 5 millions de dollars pour sa mort.

Les talibans pakistanais sont dans la mouvance de ceux qui ont dirigé l'Afghanistan entre 1996 et 2001. Ils ont franchi la frontière poreuse avec le Pakistan après avoir été chassés du pouvoir.

Avec les informations de Associated Press, Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !