•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le geste était prémédité

Des fleurs sont déposées à la mémoire des victimes sur les lieux du drame.

Des fleurs sont déposées à la mémoire des victimes sur les lieux du drame.

Photo : AFP / Jeff Swensen/Getty Images/AFP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au lendemain de la fusillade survenue dans un centre de conditionnement physique de Collier, la police révèle que le tueur avait planifié son geste et tenait un blogue où il faisait part de ses intentions meurtrières.

Au lendemain de la fusillade survenue dans un centre de conditionnement physique de Collier, la police a révélé mercredi que le tueur avait planifié son geste et tenait un blogue où il faisait part de ses intentions meurtrières. La fusillade a fait quatre victimes, soit trois femmes et le tueur lui-même, ainsi que neuf blessés.

Mercredi, lors d'un point de presse, le responsable de la police locale, Charles Moffatt, a révélé l'identité du tueur - George Sodini - et a indiqué qu'il s'était préparé méticuleusement.

L'homme de 48 ans avait en effet procédé à des repérages sur place à deux reprises, la journée même, avant l'heure fatidique. Rappelons que le tueur a fait irruption dans une salle d'entraînement, a éteint la lumière puis a fait feu sur des femmes qui se trouvaient présentes.

Le policier Moffatt a affirmé que le blogue découvert par la police, enregistré au nom du tueur, est considéré comme authentique. Les autorités ont désactivé la page web dès que celle-ci a été découverte.

Ce document, ainsi que les notes laissées par le meurtrier sur le lieu du crime, permet de faire la lumière sur ses motivations.

Dès le mois de novembre 2008, il parle de son geste et décrit méthodiquement comment il compte y parvenir. Il tente de passer à l'acte le 6 janvier dernier, mais il renonce finalement.

Dans son blogue, George Sodini écrit noir sur blanc la date de sa mort: celle du mardi 4 août 2009.

Un homme frustré sexuellement

L'auteur de la fusillade de mardi, George Sodini
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteur de la fusillade de mardi, George Sodini

Photo : AFP / www.georgesodini.com

Dans ses écrits, George Sodini se dit rejeté des femmes et répète que son dernier rapport sexuel date de 1990. Il affirme : « Il y a 30 millions de femmes désirables aux États-Unis (selon mon estimation) et je n'arrive pas à en trouver une seule. »

Se sentant isolé, l'homme dit ne pas avoir de contrôle sur sa vie depuis 30 ans et veut en finir. Il évoque sa relation difficile avec son frère. Il décrit son père comme un homme qui ne l'a pas aimé.

Ses voisins le décrivent comme un être solitaire, asocial.

Selon le responsable de la police, Charles Moffatt, les notes retrouvées sur George Sodini, après qu'il se soit donné la mort, sont des plaintes du même ordre que celles figurant sur son blogue.

L'homme était employé au secteur des finances d'une firme d'avocats. Il était membre du centre de conditionnement physique où le drame est survenu, mardi.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, CNN, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...