•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un festival Red Light pour sauver la Main

Panneau St-Laurent/Ste-Catherine
Radio-Canada

Le mouvement Sauvons la Main propose d'organiser un festival Red Light l'été prochain pour recréer l'atmosphère des années 1950 et ainsi démontrer que le projet d'immeuble de bureaux n'a pas sa place sur le boulevard Saint-Laurent.

Le mouvement Sauvons la Main propose d'organiser un festival Red Light l'été prochain à Montréal pour rappeler l'époque des cabarets. Le groupe veut ainsi démontrer que le projet d'immeuble de bureaux d'une douzaine d'étages prévu sur le boulevard Saint-Laurent ne convient pas au quartier.

L'Office de consultation publique de Montréal doit publier lundi prochain son rapport très attendu sur les projets du 2-22 Sainte-Catherine Est et du quadrilatère Saint-Laurent, qui sont au coeur du futur Quartier des spectacles.

Le promoteur, la Société de développement Angus, veut commencer les travaux dès la fin de l'été.

Or, lors des consultations publiques, quelques opposants se sont manifestés. Le mouvement Sauvons la Main estime que le projet de tour de bureaux pour Hydro-Québec n'a pas sa place dans le quadrilatère Saint-Laurent. Un psychiatre du quartier, Jean-Dominique Leccia, s'est joint à eux dans cette lutte. Il invite la population à se mobiliser pour freiner le projet.

Lors des consultations, des gens d'affaires ont aussi fait valoir leurs inquiétudes quant à la hauteur du 2-22 Sainte-Catherine Est. Ils demandent que l'édifice compte deux étages de moins, ce que refuse la société Angus.

Le promoteur refuse de commenter le dossier avant le dépôt du rapport de l'Office de consultation publique de Montréal, lundi.

Aucun thème sélectionné