•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enquête est ouverte

Vidéo montrant un jeune de 7 ans conduire une voiture

Extrait de la vidéo

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Sûreté du Québec mène une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant un garçon de 7 ans qui conduit une voiture sous les encouragements de deux autres adultes.

La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête après la diffusion dans Internet d'une vidéo dans laquelle on voit un garçon de 7 ans conduire une voiture sur une route de la Côte-Nord.

La scène, filmée à un moment indéterminé, se déroule sous les encouragements d'un adulte, possiblement son père, qui filme la scène, assis sur le siège du passager avant.

La SQ ne précise pas quelles accusations pourraient être déposées contre cet adulte et une autre femme, assise sur la banquette arrière, qui accompagnent le garçon.

Étant donné son âge, le jeune conducteur ne peut pas détenir un permis de conduire. Qui plus est, la vidéo montre qu'aucun des occupants du véhicule n'avait bouclé sa ceinture de sécurité.

La femme assise à l'arrière du véhicule tient également un enfant dans ses bras, alors qu'il devrait être dans un siège pour enfants.

Selon Mathias Tellier, policier à la retraite, le père de l'enfant pourrait être accusé de négligence criminelle pour avoir mis en danger la vie de cinq personnes de façon déraisonnable.

Le véhicule semble aussi rouler sur un chemin forestier, mais s'il s'agit d'une route publique, des constats d'infraction au code de la sécurité routière pourraient être émis.

La diffusion de la vidéo sur YouTube a soulevé une controverse, tant et si bien que ses auteurs ont choisi de la retirer de YouTube.

Lire la chronique Sur le web de Vincent Grou à ce sujet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !