•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations sont portées

La scène de l'accident

La scène de l'accident

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un homme de 45 ans doit répondre à cinq chefs d'accusation de délit de fuite parce qu'il aurait omis de s'arrêter à la suite d'un accident.

La police d'Ottawa a déposé des accusations contre un homme, lundi, relativement à un accident au cours duquel cinq cyclistes ont été blessés, dimanche, sur le chemin March, dans le secteur Kanata à Ottawa.

L'Ottavien d'origine laotienne Sommit Luangpakham, 45 ans, doit répondre à cinq chefs d'accusation de délit de fuite, parce qu'il aurait omis de s'arrêter à la suite de l'accident. Il a comparu brièvement lundi avant-midi.

Selon la police d'Ottawa, d'autres accusations pourraient être déposées à l'issue de l'enquête.

Un groupe de cinq cyclistes qui circulaient sur une voie réservée aux vélos sur le côté de la route ont été happés violemment vers 8 h dimanche. Le conducteur du véhicule impliqué a pris la fuite, mais il s'est rendu aux policiers quelques heures plus tard.

Selon une amie des victimes, un des blessés se trouve dans un état critique. Les quatre autres personnes souffrent de blessures sérieuses, mais on ne craint pas pour leur vie.

L'accusé sera de retour en cour jeudi. Il demeure détenu jusqu'à sa prochaine comparution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !