•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre Canadien tombe au combat

Sébastien Courcy

Photo : Défense nationale du Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le soldat Sébastien Courcy, 26 ans, de la base de Valcartier au Québec, est tué lors d'opérations dans le district de Panjwayi, au sud-ouest de la ville de Kandahar.

Un autre soldat canadien, Sébastien Courcy, 26 ans, a été tué jeudi dans la province de Kandahar, en Afghanistan.

Le soldat Courcy faisait partie du 2e bataillon du Royal 22e Régiment, basé à Valcartier au Québec. Engagé dans l'armée depuis juin 2006, il s'agissait de son premier déploiement en Afghanistan.

Il a été tué lors d'opérations des Forces canadiennes dans le district de Panjwayi, à environ 17 kilomètres au sud-ouest de Kandahar, vers 6 h, heure locale, jeudi matin. Selon les Forces canadiennes, le militaire est tombé d'un terrain surélevé.

Le soldat a été évacué par hélicoptère vers l'installation médicale multinationale de l'aérodrome de Kandahar.

En point de presse, le commandant des Forces canadiennes en Afghanistan, le lieutenant-colonel Jonathan Vance, a parlé du soldat Courcy comme d'un militaire « méticuleux, ordonné, serviable et fier de sa personne ».

Dans un communiqué, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a présenté ses condoléances à la famille et aux amis du soldat Courcy. « Son tragique décès démontre les risques auxquels se heurtent quotidiennement les hommes et les femmes dévoués des Forces canadiennes dans l'exercice de leurs fonctions », a ajouté le premier ministre.

Sébastien Courcy est le 125e militaire à perdre la vie depuis le début de la mission canadienne en Afghanistan, en 2002.

Depuis le début juillet, au moins 47 militaires de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) de l'OTAN, dont 5 Canadiens, sont morts en Afghanistan. Il s'agit du pire bilan des pertes de la FIAS depuis août 2008.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !