•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La femme de Gatti arrêtée

Arturo Gatti
Arturo Gatti Photo: La Presse canadienne / AP Photo/Sharon Stabley
Radio-Canada

Les autorités brésiliennes ont arrêté l'épouse de l'ancien boxeur montréalais Arturo Gatti, trouvé mort dans un centre de villégiature, samedi. La police a relevé plusieurs contradictions dans le témoignage de la femme.

Les autorités brésiliennes ont arrêté l'épouse de l'ancien boxeur montréalais Arturo Gatti, trouvé mort dans un centre de villégiature, samedi. La police a relevé plusieurs contradictions dans le témoignage de la femme de 23 ans.

La police tente toujours d'établir les circonstances exactes de la mort de Gatti, mais l'enquête semble avancer rapidement.

L'ancien boxeur, âgé de 37 ans, a été retrouvé sans vie samedi matin dans un condominium loué la veille à Porto de Galinhas, dans le nord-est du Brésil.

C'est sa femme d'origine brésilienne, Amanda Rodriguez qui l'a trouvé mort.

Selon les policiers, il n'y a pas eu d'entrée par effraction, et le corps ne portait pas de blessures par balle ou par objet tranchant. Gatti portait toutefois des blessures au cou et à la tête et il y avait du sang sur la courroie du sac à main de sa femme. Un porte-parole de la police a même indiqué que Gatti aurait été étranglé avec la courroie du sac à main.

Les enquêteurs affirment que Gatti est mort huit heures avant que sa femme le découvre et appelle la police.

Selon les témoignages qui ont été recueillis, le couple traversait une période difficile.

Ce serait d'ailleurs la raison pour laquelle il voulait se payer une nouvelle lune de miel dans cette station balnéaire pour donner un nouveau départ à leur relation. Gatti avait loué l'appartement, avec sa femme et son fils d'un an, pour plusieurs semaines.

En avril dernier, Arturo Gatti a passé quelques nuits en prison après avoir eu une altercation avec sa femme. Gatti s'est retiré de la boxe en 2007, et ses amis racontent qu'il avait du mal à s'habituer à la retraite.

Les enquêteurs brésiliens n'écarteraient pas la possibilité qu'il puisse y avoir un lien entre les problèmes du couple et la mort de Gatti.

Né en Italie, Arturo Gatti a grandi à Montréal avant que sa carrière ne le mène aux États-Unis. Il était revenu à Montréal après avoir pris sa retraite de la boxe, il y a deux ans.

Bernard Barré, du Groupe Yvon Michel, a vanté les qualités de son ancien protégé. Il a été l'entraîneur de Gatti quand il était dans les rangs amateurs.

« C'était un boxeur spectaculaire. Ses combats étaient toujours palpitants. Il était aimé par les amateurs de boxe. Il était puissant et rapide. »

Ivano Scarpa, un ami d'enfance de Gatti, était sous le choc quand il a appris la nouvelle. « Je n'en reviens pas, a-t-il confié. Il était en forme et de bonne humeur quand je l'ai vu pour la dernière fois, il y a environ trois semaines. »

« Thunder » a disputé son dernier combat il y a deux ans, le 14 juillet 2007. Il avait alors perdu contre le Mexicain Alfonso Gomez. Il a terminé sa carrière avec une fiche de 40-9 (31 K.-O.).