•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les deux Marian au travail

Marian Hossa
Marian Hossa Photo: La Presse canadienne / AP Photo/Paul Sancya
Radio-Canada

Les Blackhawks dénichent une aubaine en embauchant Marian Hossa pour 12 ans. Ailleurs, Marian Gaborik et Martin Havlat trouvent preneurs, et Steve Bégin revient dans l'Est.

La plus grosse prise disponible sur le marché des joueurs autonomes est déjà partie...

Les Blackhawks de Chicago ont embauché l'attaquant Marian Hossa pour 12 ans et 62,4 millions de dollars, mercredi.

Le Slovaque vient de connaître sa troisième saison de 40 buts, pendant son bref passage avec les Red Wings de Détroit. En 74 matchs, il a inscrit 40 buts et 31 passes pour 71 points, avec un différentiel de +27.

En séries, il a été limité à 6 buts et 9 passes en 23 matchs.

En octobre 2009, Hossa portera donc un quatrième chandail en deux ans. Les Thrashers d'Atlanta l'ont échangé aux Penguins de Pittsburgh à la date limite des transactions en 2007.

Après un échec en finale de la Coupe Stanley à Pittsburgh, Hossa a levé le nez sur plusieurs offres de contrat à long terme pour disputer une saison à Détroit, où il jugeait avoir les meilleures chances de gagner la Coupe Stanley. Ironiquement, il a perdu son pari justement contre les Penguins.

Gaborik, un Ranger

Les Rangers de New York ont embauché l'attaquant Marian Gaborik pour 5 ans et 37,5 millions de dollars.

Le fragile attaquant a été limité à 17 matchs l'an dernier, mais a empilé 23 points. D'ailleurs, depuis la fin du lock-out, Gaborik affiche une moyenne de 1,10 point par match... mais il a raté une moyenne de 30 matchs par saison.

Gaborik portait les couleurs du Wild depuis son entrée dans la LNH, en 2000. Il a connu sa meilleure campagne en 2007-2008 avec 42 buts et 41 passes pour 83 points en 77 matchs.

Par ailleurs, les Rangers ont aussi mis sous contrat le fier-à-bras Donald Brashear. Le colosse de 37 ans a amassé 4 points et 121 minutes de punition avec les Capitals de Washington l'an dernier.

Les Rangers comblent ainsi le vide créé par le départ de Colton Orr, un autre homme fort, vers Toronto.

Havlat au Minnesota

Niklas Kronwall et Martin HavlatNiklas Kronwall frappe Martin Havlat et lui inflige une commotion cérébrale. Photo : PC / AP Photo/Paul Beaty

Le Wild n'a pas tardé à combler le vide laissé par le départ de Gaborik. Ils ont embauché Martin Havlat pour 6 ans, au coût de 30 millions.

Ironiquement, Havlat traîne la même réputation de joueur fragile que Gaborik.

L'ailier de 28 ans a atteint le plateau des 80 matchs pour la première fois de sa carrière, cette saison. En 81 matchs, il a totalisé 29 buts et 48 passes pour 77 points, et a été le meilleur marqueur des Blackhawks de Chicago.

En séries, Havlat a également été le plus productif des siens avec 15 points en 16 matchs. Il a toutefois subi une commotion cérébrale en finale de l'Ouest, face aux Red Wings.

Bégin retrouve Julien

À Boston, les Bruins ont embauché l'attaquant Steve Bégin pour un an et 850 000 $.

Le combattif attaquant renouera donc avec l'ancien entraîneur-chef du Canadien Claude Julien.

En 62 matchs à Dallas et à Montréal, Bégin a amassé 12 points, dont 7 buts.

Retour au bercail

Chris Neil préfère la stabilité au changement. L'agitateur a paraphé une nouvelle entente avec les Sénateurs d'Ottawa. Il touchera un salaire annuel de 2 millions de dollars au cours des 4 prochaines campagnes.

Neil est ancré dans la capitale fédérale depuis ses débuts professionnels en 2001. La saison dernière, il a récolté 10 points en plus d'accumuler 146 minutes de pénalité.

Confiance en Sullivan

Steve Sullivan a été récompensé pour son courageux retour avec un contrat de 2 ans pour 7,5 millions de dollars avec les Predators de Nashville.

Après avoir raté la totalité de la saison 2007-2008 pour une blessure au dos, le Franco-Ontarien a amassé 32 points en 41 matchs.

Lorsqu'il est en santé, Sullivan est un des meilleurs attaquants de son équipe. En 191 matchs avec les Predators, le petit attaquant compte 190 points.

Cole, toujours un ouragan

Erik Cole a signé un contrat de 2 ans pour 5,8 millions avec les Hurricanes de la Caroline.

Le combattif attaquant a marqué 18 buts et a ajouté 24 passes pour 42 points en 80 matchs la saison dernière. Il a amorcé la saison avec les Oilers, avant d'être rapatrié par les Hurricanes, où il cadre mieux.

Cole avait passé les six saisons précédentes à Raleigh.

Knuble avec Ovechkin

Mike Knuble a signé un contrat de 2 ans et 5,6 millions de dollars avec les Capitals de Washington.

L'attaquant format géant, qui aura 37 ans samedi, a amassé 27 buts et 20 passes en 82 matchs avec les Flyers de Philadelphie la saison dernière.

Knuble est une valeur sûre depuis la fin du lock-out. Il a connu sa plus faible production en 2006-2007 avec 24 buts, mais il avait alors manqué 18 matchs.

>>Consultez notre tableau des joueurs autonomes 2009 ici

Aucun thème sélectionné