•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une stratégie très attendue

Camions dans une mine

(Archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première stratégie minière du gouvernement du Québec sera dévoilée lundi. Les attentes sont élevées du côté des organismes réclamant de meilleures pratiques sociales et environnementales dans le secteur minier.

C'est lundi que le gouvernement québécois présentera sa toute première stratégie minière. Le ministre délégué aux Ressources naturelles, Serge Simard, présentera ce plan d'action gouvernemental élaboré dans le but d'assurer le développement à long terme du secteur minier.

Le document est attendu depuis 2007, alors qu'avait eu lieu une consultation publique à ce sujet. Les attentes sont toutefois élevées du côté des organismes réclamant de meilleures pratiques sociales et environnementales dans le secteur minier.

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine a d'ailleurs fait part de ses attentes au gouvernement. Elle souhaite notamment qu'il s'attaque au passif environnemental en exigeant de l'industrie minière qu'elle restaure les sites miniers abandonnés.

Le regroupement espère également que Québec fixera des redevances minières minimales et réformera la Loi sur les mines, qu'il juge désuète. Il estime aussi qu'il est temps de dire non à certains projets miniers qui peuvent entraîner de très grandes répercussions sur le plan environnemental.

Christian Simard, porte-parole de la coalition et directeur général de Nature Québec, se dit toutefois perplexe quant au moment choisi par le gouvernement pour dévoiler sa stratégie.

Il craint qu'un plan annoncé en pleine saison estivale ne soit pas la réforme du secteur minier souhaitée par la coalition, mais une « petite stratégie qui ne favorise que quelques actionnaires ».

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !