•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ONU poursuit son enquête

L'offensive israélienne contre la bande de Gaza a duré du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009. (archives)

L'offensive israélienne contre la bande de Gaza a duré du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009 (archives)

Photo : AFP / Mahmud Hams

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mission de l'ONU est de retour afin de tenir des audiences publiques dans le cadre de son enquête sur de possibles violations du droit international lors de l'offensive israélienne de décembre janvier.

La mission du Conseil des droits de l'homme de l'ONU dirigée par le juge Richard Goldstone est de retour dans la bande de Gaza, après un premier séjour début juin, cette fois pour y tenir des audiences publiques.

L'ex-procureur du TPI pour l'ex-Yougoslavie et le Rwanda a commencé dimanche à entendre les témoignages de victimes de l'offensive militaire menée par Israël contre ce territoire palestinien entre le 27 décembre et le 18 janvier. Les audiences, télévisées, s'étireront sur deux jours.

« L'objectif est de montrer le visage et de diffuser la voix des victimes, de toutes les victimes. »

— Une citation de  Richard Goldstone

Un des témoins entendus jusqu'ici, Mahmoud Daher, employé à Gaza par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a décrit les difficultés rencontrées par les infirmiers pour soigner les blessés.

« C'était très dangereux pour les services d'urgence de circuler sur les routes en dépit des tentatives de coordonner [les secours] avec l'armée israélienne », a-t-il expliqué, indiquant que 16 infirmiers avaient trouvé la mort durant l'offensive et que 20 ambulances avaient été détruites.

Plusieurs experts viendront aussi se prononcer sur cette offensive qui, côté palestinien, a fait environ 1400 morts, en majorité des civils, selon les services d'urgence palestiniens.

Dix militaires israéliens et trois civils ont été tués durant la même période.

Les audiences devraient se poursuivre la semaine prochaine à Genève. Richard Goldstone doit achever son rapport début août, afin de pouvoir le rendre public début septembre.

La mission a pour mandat de faire la lumière sur « toutes les violations » du droit international humanitaire et des droits de l'homme supposées commises durant l'offensive, ce qui implique potentiellement tous les acteurs directs du conflit, soit tant Israël que le Hamas.

Richard Goldstone souhaitait d'ailleurs à l'origine se rendre dans le sud d'Israël pour y recueillir les témoignages de victimes de tirs de roquettes palestiniennes, mais s'est vite heurté à une fin de non-recevoir des autorités israéliennes qui l'accusent de parti pris pro-palestinien.

La mission de l'ONU a effectué sa première visite à Gaza du 1er au 5 juin, au cours de laquelle elle s'est rendue dans 40 lieux différents et a parlé à quelque 70 témoins, y compris des proches de victimes de bombardements israéliens.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !