•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes de disques explosent

Vente de disques numériques à Colombo au Sri Lanka.
Vente de disques numériques à Colombo au Sri Lanka. Photo: AFP / Ishara S.KODIKARA

Quelques heures à peine après le décès du Roi de la pop, les admirateurs de Michael Jackson assaillent les disquaires, pour se procurer des albums de la superstar.

Contrecoup de l'annonce de la mort de Michael Jackson, les ventes de disques de l'icône musicale ont explosé en quelques heures.

Les populaires sites Amazon.com et iTunes ont vu réapparaître le nom de Michael Jackson en tête de leurs palmarès.

Le roi de la pop rafle les 15 premières places pour ce qui est des meilleures ventes du site Amazon.com. Au sommet trône Thriller (1982), qui détient d'ores et déjà le titre de l'album le plus vendu de tous les temps. La version vendue est une version rééditée en 2007, à l'occasion du 25e anniversaire de l'oeuvre.

Suivent Off the Wall (1979) et Bad (1987).

Un phénomène similaire est constaté à Montréal. Dès jeudi soir, le disquaire HMV du centre-ville a vu affluer les admirateurs à la recherche d'albums de l'artiste. Le magasin de musique Archambault à Montréal a aussi écoulé son inventaire rapidement.

Au journal The Gazette, la responsable du magasin, Valérie Crevier, confie qu'elle devra recommander des CD pour la fin de semaine pour suffire à la demande.

900 000 billets vendus

Le retour de Michael Jackson sur scène cet été avait enthousiasmé les admirateurs. Près de 900 000 billets avaient été vendus en quelques heures à la mi-mars. Jusqu'à mercredi matin, les billets se vendaient encore. Les prix allaient de 95 à 140 $. Une cinquantaine de spectacles étaient prévus.

AEG Live, l'organisateur de la série de spectacles, devait informer vendredi les détenteurs sur le sort réservé aux billets achetés.

De son côté, le site de vente sur Internet Seatwave a assuré que tous les billets achetés par son intermédiaire seraient remboursés en totalité. Par contre, Ticketmaster a indiqué ne disposer d'« aucune information officielle », mais a assuré qu'il tiendrait au courant ses clients.

Selon la revue professionnelle Insurance Insider, la mort de Michael Jackson va coûter 24 millions de dollars aux assureurs londoniens.

AEG Live n'a pu contracter une assurance annulation que pour trois spectacles.

Avec les informations de Reuters, et Site de The Gazette

Aucun thème sélectionné