•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal accueille la CIAC

L'Amérique du Nord

Photo : NASA

Radio-Canada

Le secrétariat de la Campagne internationale action climat, nouvel organisme international de lutte contre les changements climatiques, s'installe dans la métropole.

Montréal accueillera un nouvel organisme international de lutte contre les changements climatiques. Le secrétariat de la Campagne internationale action climat (CIAC) coordonnera une campagne internationale d'information et de mobilisation en vue de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra en décembre à Copenhague.

Le secrétariat formé de quatre personnes tentera d'obtenir des engagements fermes et ambitieux sur les changements climatiques de la part des grandes nations. Ultimement, l'objectif est de s'assurer du vote du plus grand nombre de pays possible lors de la conférence de Copenhague.

Une série d'actions publiques seront aussi menées au cours des prochains mois pour mobiliser un grand nombre de citoyens aux quatre coins de la planète. L'organisme devrait s'installer sous peu au centre-ville de Montréal.

L'appui de Québec

L'annonce a été faite lundi matin en présence de groupes écologistes et de la ministre québécoise de l'environnement, Line Beauchamp. La CIAC regroupe nombre d'organismes comme Greenpeace, Oxfam, le Conseil mondial des Églises, le Fonds mondial pour la nature et Équiterre.

« Je remercie le gouvernement du Québec et sa ministre de l'Environnement qui ont cru et ont soutenu ce projet dès décembre 2007, à Bali », a précisé le président et cofondateur d'Équiterre, Steven Guilbault.

Le gouvernement du Québec a fait un premier don de 300 000 $ à l'organisme. En moins de deux ans, des sollicitations auprès de diverses fondations internationales ont rapporté au CIAC une dizaine de millions de dollars.

La Ville de Montréal se réjouit aussi du choix de la métropole pour le CIAC. « La décision de ce nouvel organisme de s'installer chez nous vient consolider la position de leadership que Montréal est en train d'établir au niveau environnemental à l'échelle internationale », a ajouté Alan de Sousa, responsable du développement durable et de l'environnement au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !