•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bons mots du maire

Régis Labeaume
Le maire de Québec, Régis Labeaume.
Radio-Canada

Régis Labeaume réagit pour la première fois à la démission du chef du Renouveau municipal de Québec (RMQ), Alain Loubier. Il trouve regrettable sa décision de quitter le RMQ.

Le maire de Québec regrette la démission du chef du Renouveau municipal de Québec (RMQ), Alain Loubier, parce qu'il aimait bien débattre avec lui à l'Hôtel de Ville et il aurait bien aimé croiser le fer avec lui lors de la prochaine campagne électorale en novembre prochain.

Voilà ce qu'a affirmé Régis Lebeaume lundi matin. Le maire de Québec réagissait ainsi pour la première fois au départ d'Alain Loubier du RMQ.

Il a affirmé que ce dernier aurait dû rester et mettre au pas les « magouilleurs » dans son parti. « Je comprends pourquoi il est parti, parce que quand ça magouille dans le dos, ç'a crée de la lassitude, puis à la limite de l'écoeurement », a-t-il dit.

Ce dernier a ajouté qu'il espère qu'un candidat d'envergure pourra remplacer Alain Loubier à la tête du RMQ.

Régis Labeaume en a profité pour envoyer un message très clair aux conseillers qui songent maintenant à quitter le RMQ pour venir grossir les rangs de l'Équipe Labeaume. « Ceux qui sont là, qui cherchent des places, les rats qui veulent quitter le bateau, ils ne viendront pas dans l'Équipe Labeaume. La réponse est non, et on va leur demander d'arrêter d'appeler en passant [...] Alors, dites-vous bien une chose: ils ne nous intéressent pas », a-t-il lancé.

Nouveaux candidats

Par ailleurs, le maire de Québec a présenté lundi matin plusieurs nouveaux candidats qui se joignent à son équipe en prévision des élections municipales de cet automne.

Parmi eux figurent les deux dernières conseillères de l'Action civique de Québec (ACQ), Lisette Lepage et Marie-France Trudel. Jean-Marie Laliberté, ex-conseiller de l'ACQ, a lui aussi décidé de passer dans le camp de l'Équipe Labeaume.

Le maire de Québec a également présenté Steeve Verret, un ancien du RMQ qui avait déjà annoncé ses couleurs plus tôt dans l'année.

De nouveaux visages viennent également grossir les rangs de l'Équipe Labeaume. C'est le cas de Christiane Boies, une ancienne militante du RMQ, et de Francine Lortie, ex-présidente de la Chambre de commerce de Québec.

Michelle Morin-Doyle, présidente de la Commission scolaire Central Québec et jusqu'à la semaine dernière présidente de l'ACQ, fait également le saut dans l'Équipe Labeaume.

Le maire de Québec devrait dévoiler le nom de quelques autres candidats au cours de l'automne avant le début de la campagne électorale municipale.

Aucun thème sélectionné