•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le choc du numérique

Radio-Canada



Multiplication des plateformes, mutation des habitudes de consommation, démocratisation des moyens de production, fragmentation de l'assiette publicitaire, les changements qui frappent la presse écrite, la radio et la télévision sont majeurs et ne vont pas sans heurts.

Les médias tentent tant bien que mal de s'adapter à l'univers numérique, dans lequel les modèles d'affaires qui ont permis leur essor ne tiennent plus. Si la viabilité économique des différents produits s'offrant au public attire beaucoup d'attention en ces temps de récession, cette question ne devrait pas occulter le débat de fond sur le contenu.

À l'heure où les chaînes d'information continue se font doubler par Twitter pour propager une nouvelle, que devraient faire ceux qui ont inéluctablement perdu la guerre de la vitesse?

Raconte-t-on le même genre d'histoires maintenant que l'auditoire n'est plus captif d'un réseau, d'une case horaire ou d'un format, et qu'on peut tourner et diffuser à peu de frais?

Le concept d'album longuement mûri en studio est-il mort avec l'avènement du MP3 et du piratage?

Comment les médias peuvent-ils se financer, quand payer semble devenu une idée tellement 1999?