•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phelps le géant

Michael Phelps
Michael Phelps Photo: AFP / Timothy Clary
Radio-Canada

Michael Phelps assure sa régence dans les qualifications du 100 m papillon. L'Américain anéantit toute compétition avec un temps de 52,78 s.

Michael Phelps a lancé un message cinglant à ses rivaux en lever de rideau de la Coupe Canada, samedi, à la piscine olympique de Montréal.

L'Américain, octuple médaillé d'or aux Jeux olympiques de Pékin, a obtenu sans difficulté son billet pour la finale du 100 m papillon.

Il a arrêté le chrono à 52,78 s dans sa vague de qualifications pour laisser dans l'ombre ses plus proches poursuivants.

L'Américain Daniel Madwed (54,41) et le Québécois Thomas Kindler (55,57) ont touché le mur en 2e et 4e position respectivement, incapables de maintenir la cadence infernale imposée par le prodige de Baltimore.

« Je ne suis pas content de ma performance et j'espère nager plus vite en finale, a lancé le Montréalais Kindler. Phelps est battable, mais je ne l'ai tout simplement pas encore battu. »

Impressionnés par la grande vedette américaine, tous les nageurs aux abords de la piscine se sont arrêtés le temps d'une minute.

Nageant deux vagues avant Phelps, Christopher Bezeau a savouré le moment. Il aura l'occasion d'observer de nouveau son idole en soirée, puisque son chrono de 56,88 s lui confère le 12e rang, bon pour une place en finale... B seulement.

« Ce n'est pas mon meilleur chrono, mais ça fait seulement trois semaines que je m'entraîne au centre national. Ce soir, je vais tout regarder de Phelps, comment il respire, comment il nage sous l'eau. Je vais essayer d'en apprendre le plus possible », a déclaré le jeune homme de 18 ans.

Chez les femmes, Audrey Lacroix a largement gagné les qualifications du 100 m papillon en 1 min 1 s 8/100.

Les finales commenceront à 18 h.