•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul Gérin-Lajoie proposé pour le Nobel

Paul Gérin-Lajoie lors d'une conférence de presse d'appui aux commissions scolaires en 2008

Paul Gérin-Lajoie

Photo : La Presse canadienne / Fédération des commissions scolaires du Québec

Radio-Canada

Les membres du conseil municipal de Montréal donnent leur appui à une motion visant à soutenir la candidature de Paul Gérin-Lajoie pour le prix Nobel de la paix en 2009.

Les membres du conseil municipal de Montréal ont donné à l'unanimité, lundi soir, leur appui à une motion visant à soutenir la candidature de Paul Gérin-Lajoie pour le prix Nobel de la paix en 2009.

Cette motion d'appui a été transmise au Parlement canadien, l'instance officielle qui propose la candidature de M. Gérin-Lajoie. La motion d'appui du conseil municipal prend en compte la « contribution exceptionnelle de M. Paul Gérin-Lajoie à la paix dans le monde, à la diffusion et à la mise en pratique de la Déclaration universelle des droits de l'homme ».

Le maire Gérald Tremblay dit que la Ville de Montréal appuie la candidature de ce « grand homme » avec enthousiasme et fierté.

Si Montréal peut s'enorgueillir d'être aujourd'hui une ville de savoir qui rayonne de par le monde, c'est en grande partie grâce à ce grand Montréalais dont la pensée politique fut déterminante dans ce processus de transformation profonde du Québec auquel il a participé, notamment par des réformes majeures apportées au système d'éducation.

Gérald Tremblay, maire de Montréal

Né à Montréal en février 1920, Paul Gérin-Lajoie a mené une carrière politique marquante au Québec. Il été le premier ministre de l'Éducation du Québec, de 1964 à 1966. Il a aussi été l'initiateur de quelques projets internationaux du Québec, ainsi que des premiers accords de coopération en matière d'éducation et de formation entre le Québec et la France. M. Gérin-Lajoie a aussi été un des premiers défenseurs de l'idée de la Francophonie.

En 1977, il a créé la Fondation Paul Gérin-Lajoie, un organisme basé à Montréal qui est voué à l'éducation pour tous, partout dans le monde. Paul Gérin-Lajoie vit à Montréal, et il est maintenant âgé de 89 ans.

Avec les informations de La Presse canadienne