•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des effets importants sur le foetus

foetus-ventre
Radio-Canada

L'exposition des femmes enceintes à des contaminants environnementaux expliquerait la baisse de l'écart de poids observée à la naissance entre les deux sexes, montre une étude d'un chercheur de l'hôpital Saint-Justine.

L'effet des contaminants environnementaux sur les foetus est important, particulièrement chez les futurs garçons.

Des chercheurs canadiens, dont certains des universités de Montréal et McGill, affirment que la présence de plus en plus accentuée de contaminants crée une diminution de l'action des hormones mâles.

Ainsi, l'exposition des femmes enceintes à ces contaminants expliquerait la diminution de l'écart de poids observée à la naissance entre les garçons et les filles.

Ils affirment aussi que des études épidémiologiques démontrent une augmentation des malformations génitales chez les garçons, ainsi qu'une diminution de la fertilité chez les hommes.

Ces données nécessitent, selon les auteurs, d'autres recherches sur les impacts des contaminants sur la santé des mères, des foetus, ainsi que sur le potentiel de reproduction des générations à venir.

Le détail de l'article Decreasing sex difference in birth weight est publié dans la revue Epidemiology.

L'étude a été réalisée par le Dr Guy Van Vliet, du CHU Sainte-Justine, le Dr Shiliang Liu, de l'Agence de santé publique du Canada, et le Dr Michael S. Kramer, des Instituts de recherche en santé du Canada.

Avec les informations de La Presse canadienne