•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 120e soldat canadien est tué

Le caporal Martin Dubé

Le caporal Martin Dubé

Photo : La Presse canadienne / Colin Perkel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un soldat basé à Valcartier est mort au moment où il tentait de désamorcer une bombe artisanale.

Un soldat canadien, le caporal Martin Dubé, a péri en Afghanistan à la suite de l'explosion d'une bombe artisanale.

Il s'agit du 120e soldat à perdre la vie en sol afghan depuis le début de la présence canadienne.

Le militaire de 35 ans est mort au moment où il tentait de désamorcer une bombe.

Un policier afghan a également été tué, tandis qu'un interprète afghan a été blessé lors de l'incident.

Le caporal Dubé était membre du 5e Régiment du Génie de Combat basé à Valcartier, près de Québec.

Selon le brigadier général Jonathan Vance, le caporal Dubé croyait en sa mission et son travail a permis de sauver plusieurs vies en Afghanistan.

Par voie de communiqué, le premier ministre a offert ses condoléances à la famille et aux amis du caporal Martin Dubé.

Nous lui sommes éternellement reconnaissants pour le sacrifice qu'il a fait pour son pays, tout en aidant à assurer un avenir meilleur à la population afghane.

Une citation de :Stephen Harper

Martin Dubé est le deuxième soldat canadien à périr en Afghanistan au cours des sept derniers jours. Lundi, le soldat Alexandre Péloquin est mort après avoir marché sur une mine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !