•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Allaire lorgnait trois équipes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'entraîneur de gardiens François Allaire confirme qu'il était « prêt à écouter le Canadien », mais que « Toronto a été proactive ».

Allaire GiguèreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

François Allaire et Jean-Sébastien Giguère

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

« J'étais prêt à écouter le Canadien. Mais à Montréal, il se passait beaucoup de choses, avec le nouvel entraîneur et la vente de l'équipe. Peut-être qu'à ce moment-là, ils avaient d'autres chats à fouetter. »

François Allaire avait dressé une liste de trois équipes avec lesquelles il souhaitait poursuivre sa carrière: les Maple Leafs, les Sénateurs et le Canadien.

L'entraîneur de gardiens voulait partir vers l'Est pour se rapprocher de sa famille. Les Maple Leafs ont été les premiers à bouger. Le Canadien n'a pas donné signe de vie...

« Toronto a demandé l'exclusivité, a reconnu Allaire à Radio-Canada Sports. Les choses se sont enchaînées. Brian Burke (son ancien patron à Anaheim) connaissait ma philosophie. [...] J'ai pris la décision d'y aller, mais Toronto a aussi pris la décision d'être proactive. J'aurais pu attendre, mais je n'aurais peut-être pas eu d'offres. »

Pour éviter toute forme de maraudage, Allaire a entrepris les démarches l'esprit tranquille.

« À Anaheim, on voulait me donner une extension. J'ai indiqué qu'au niveau familial, pour le transport, c'était compliqué. J'ai donc demandé la permission de discuter avec des clubs dans l'Est. »

Le défi de sa carrière

Après 12 ans à Montréal et 13 à Anaheim, Allaire s'attaquera à l'un de ses plus grands défis à ce jour: les Leafs ont terminé au dernier rang de la LNH pour les buts accordés...

En fait, ils ont cédé en moyenne 3,49 buts par match. Et les gardiens, ensemble, ont obtenu tout juste un taux d'efficacité de ,885, encore une fois le pire ratio de la Ligue. Allaire parle d'une défense « aléatoire »...

« Vesa Toskala est le seul sous contrat. Ils ne ramèneront pas Curtis Joseph ou Martin Gerber. Un jeune, Justin Pogge, est sujet à devenir joueur autonome (avec restriction). Je n'ai pas encore parlé de ce dossier avec la direction, je ne sais pas la direction qu'ils vont suivre. Je sais qu'il reste un gars, s'il ne se fait pas échanger d'ici là », a-t-il dit en riant.

À ce sujet, Allaire n'a pas tari d'éloges à l'endroit de Jean-Sébastien Giguère, son ancien protégé à Anaheim devenu numéro deux avec l'émergence de Jonas Hiller. Burke et Allaire préparent-ils un grand coup?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !