•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un astronaute philanthrope

Chargement de l’image

Photo : AFP / DMITRY KOSTYUKOV

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Guy Laliberté s'envolera le 30 septembre pour une mission qu'il qualifie de « sociale et poétique ».

Guy Laliberté sera le premier touriste spatial canadien à se rendre à la Station spatiale internationale (SSI).

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse conjointe de Guy Laliberté et des représentants de Space Adventures, en direct de Moscou et retransmise par l'Agence spatiale canadienne (ASC).

L'Agence spatiale canadienne présente cette expédition spatiale du fondateur du Cirque du Soleil comme étant la première mission philanthropique d'un explorateur privé canadien à la SSI.

Sociale et poétique

L'astronaute amateur a indiqué que ce projet ne pouvait tomber mieux pour lui en cette année du 25e anniversaire d'existence du Cirque du Soleil et de son 50e anniversaire de naissance. Il a aussi noté que le cirque présentera un premier spectacle en Russie quelques jours après son retour.

Toutefois, sa présence en orbite ne sera pas que du tourisme. Guy Laliberté affirme qu'il veut saisir cette occasion pour faire la promotion de sa fondation One drop, qui mène des campagnes de sensibilisation aux enjeux de l'eau à l'échelle planétaire.

Il composera également un poème en collaboration avec le poète québécois Claude Péloquin.

Guy Laliberté se joindra à l'équipage du vaisseau Soyouz dont le lancement est prévu le 30 septembre prochain.

Il sera accompagné de deux cosmonautes, un Russe et un Américain.

L'homme d'affaires québécois est déjà en entraînement à la cité des étoiles, près de Moscou. Il passera 12 jours dans la station.

Il devient ainsi le 7e « touriste » du programme de l'agence spatiale russe mis sur pied en 2001 pour financer ses activités.

C'est la firme Space Adventures qui détermine qui sont les touristes susceptibles de participer à une mission.

Dennis Tito fut le premier touriste spatial en 2001. Il avait payé 20 millions de dollars pour pouvoir voyager dans l'espace.

La première femme touriste de l'espace fut Anousheh Ansari en 2006.

Après avoir payé 25 millions de dollars pour son premier vol en avril 2007, Charles Simonyi a déboursé 35 millions pour un deuxième voyage en avril dernier.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.