•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Mohawks ne décolèrent pas

Un manifestant à Akwasasne au début du mois de mai (archives)
Radio-Canada

Les Mohawks de la réserve autochtone d'Akwesasne envisagent des actions musclées contre les agents frontaliers de Cornwall si ces derniers se munissent d'armes.

Les Mohawks de la réserve autochtone d'Akwesasne menacent de s'en prendre aux agents frontaliers de Cornwall si ces derniers reçoivent des armes.

Ils sont en profond désaccord avec le nouveau règlement qui permet le port d'armes aux agents du poste frontalier de Cornwall, qui se retrouve sur leur territoire, près d'Akwesasne.

À compter de lundi, les agents frontaliers seront autorisés à porter un pistolet.

Selon les Mohawks, cette nouvelle mesure pourrait attiser les tensions et provoquer éventuellement des actes de violence à la frontière. Ils s'inquiètent également pour la sécurité de leurs enfants.