•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois propriétaires refusent de signer

Éric Forest

Le maire de Rimouski, Éric Forest (archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Il reste encore trois groupes ou individus qui n'ont pas signé l'entente avec la Ville de Rimouski pour autoriser la construction des tours d'habitation.

Il reste encore trois groupes ou individus qui n'ont pas signé l'entente avec la Ville de Rimouski pour autoriser la réalisation du projet du promoteur lavallois Réseau Sélection. Celui-ci veut construire deux tours d'habitation au centre-ville de Rimouski.

L'un de ces propriétaires riverains, Christian Dumais, affirme qu'il soutient le projet des tours, mais qu'il refuse de signer un chèque en blanc à la Ville.

Le maire de Rimouski, Éric Forest, soutient pour sa part que la Ville a déjà signé des ententes avec 91 des 94 personnes et groupes qui détiennent des droits sur ces terrains.

Le Maire Forest ne laisse pas planer d'ambiguïtés. Il affirme que la Ville ne peut signer des ententes différentes avec les propriétaires restants. Les ententes avec les 94 propriétaires riverains et propriétaires des condos de Place Saint-Laurent doivent avoir les mêmes paramètres.

D'ultimes rencontres de négociations se dérouleront au début de la semaine prochaine. La Ville a entrepris en parallèle une démarche législative qui n'est toutefois pas un projet de loi privée, précise le maire Forest.

La Ville dit ne pas vouloir léser les droits de ceux qui n'ont pas encore signé l'entente. Cependant, la démarche aurait pour objectif de permettre la réalisation du projet de Réseau Sélection malgré l'opposition de ces propriétaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !