•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan des verts

Ryan Watson
Le chef du Parti vert de la Nouvelle-Écosse, Ryan Watson
Radio-Canada

Le chef du Parti vert de la Nouvelle-Écosse, Ryan Watson, compte présenter des candidats dans toutes les circonscriptions et il propose un programme qui s'adresse à la conscience des électeurs.

Le chef du Parti vert de la Nouvelle-Écosse, Ryan Watson, a lancé son programme électoral vendredi en compagnie d'Elizabeth May, chef du parti vert du Canada.

Les verts comptent présenter des candidats dans les 52 circonscriptions de la province en vue du scrutin du 9 juin. Ils n'en sont qu'à leurs deuxièmes élections générales en Nouvelle-Écosse. En 2006, le parti avait récolté 2,3 % des voix.

Les verts espèrent faire mieux cette fois-ci, mais le parti devra travailler fort pour attirer l'attention du public sur l'environnement, car ces temps-ci c'est plutôt l'économie qui préoccupe les citoyens.

Ryan Watson le sait et il dit que les mesures qu'il propose créeraient de l'emploi. Il veut instaurer des mesures financières pour inciter les entreprises à se lancer dans la production d'énergie renouvelable, comme l'éolien.

M. Watson affirme que la province doit cesser de dépendre du charbon pour produire son électricité. Il dit que le charbon est une source d'énergie polluante qui ne génère plus beaucoup d'emploi pour les Néo-Écossais.

Aucune promesse du parti n'est chiffrée et certaines orientations suscitent des questions. L'acteur John Dunsworth, qui était présent au dévoilement du programme, déplore que le Parti vert dénonce les techniques de pêche destructives pour les fonds marins, sans nécessairement proposer un moratoire sur ces techniques.