•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parc de Vincennes menacé

Beaumont

Beaumont

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe de citoyens demande à la municipalité de Beaumont et au gouvernement du Québec de revenir sur la décision de céder à un promoteur privé une partie importante d'un des plus beaux parcs de la municipalité.

Un groupe de citoyens se mobilise afin de protéger le parc de Vincennes, un site naturel et historique dans la municipalité de Beaumont. Les citoyens, qui soutiennent que le parc est menacé par un projet hôtelier, demandent à la municipalité de Beaumont et au gouvernement du Québec de revenir sur leur décision de céder à un promoteur privé une partie importante d'un des plus beaux parcs de la municipalité.

Le groupe de citoyens et le Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM) réclament une consultation publique avant d'autoriser le projet d'auberge d'une cinquantaine de chambres. Selon les opposants, la portion cédée ferait en sorte de limiter l'accès au fleuve.

Le porte-parole du GIRAM, Gaston Cadrin, estime par ailleurs que les revenus de taxes tirés de ce projet ne valent pas le sacrifice. « Pour 75 000 $ par année, admettons que c'est ça, est-ce qu'on doit sacrifier un site aussi rare, un parc riverain, avec un accès au fleuve, avec une chute, pour les générations futures? D'autant plus que Beaumont va grossir dans l'avenir et va avoir encore plus besoin de ce genre d'espace là », fait valoir M. Cadrin.

En 1943, le parc a été cédé par une fondation privée au gouvernement du Québec pour sa conservation. Le parc a ensuite été laissé à la Ville de Beaumont en 1985.

Le promoteur a déjà déposé des plans pour son projet. Le conseil municipal devra disposer du projet le 1er juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !