•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les syndiqués manifestent

Manifestation SCRC 19 mai 2009

La manifestation était tenue sous le signe du deuil

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les employés de la SRC ont manifesté devant la tour montréalaise pour dénoncer la suppression de 800 postes au pays.

Le Syndicat des communications de Radio-Canada (SCRC) a tenu une manifestation sous le signe du deuil, mardi, devant la tour de la société, à Montréal.

Quelque 200 syndiqués et sympathisants ont montré leur appui à ceux qui perdront leur emploi dans la vague des compressions annoncées le 25 mars dernier. La perte de 800 postes, dont 336 au réseau français, avait alors été annoncée pour pallier un manque à gagner de 171 millions de dollars.

Deux mois après ces annonces, le syndicat affilié à la CSN ignore toujours combien de personnes exactement perdront leur emploi. La direction a offert un programme de départs à la retraite, mais le syndicat ignore encore les effets du jeu de dominos qui s'ensuivra. Le syndicat déplore aussi qu'avec les coupes annoncées, Radio-Canada doive renoncer à la fois à sa relève et à son personnel d'expérience. Le SCRC a également rappelé que les compressions ne toucheront pas seulement les employés de Radio-Canada, mais aussi les producteurs privés et les artistes.

Par ailleurs, le président du SCRC, Alex Levasseur, a annoncé le lancement d'une campagne d'appui à Radio-Canada auprès du public. Il a invité la population qui tient à un réseau de radio et de télévision publiques à sensibiliser les députés de toutes les formations politiques.

Des manifestations ont aussi eu lieu à Québec et à Moncton.

Des réponses à partir du 25 mai

De son côté, Radio-Canada a tenu à préciser son échéancier. L'employeur a expliqué que les employés qui ont fait une demande dans le cadre du programme incitatif à la retraite volontaire recevront leur réponse cette semaine. Rappelons que 40 % des employés admissibles ont souhaité se prévaloir du programme. Selon la société, la majorité des demandes seront acceptées.

À partir du 22 mai, Radio-Canada communiquera aux différents syndicats la liste des postes excédentaires, puis les employés seront informés des détails du plan de réaménagement des effectifs le 25 mai.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !