•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lafleur garde son titre

Guy Lafleur à la sortie de la Cour

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Jean Charest n'a pas l'intention de radier le Démon Blond de l'Ordre national du Québec, précisant que l'homme avait été nommé Chevalier de l'Ordre pour sa contribution exceptionnelle à la société québécoise.

Le premier ministre Jean Charest n'a pas l'intention de radier Guy Lafleur de l'Ordre national du Québec. Son porte-parole, Hugo d'Amour, a mis fin aux spéculations, et confirmé l'information à Radio-Canada, samedi après-midi, ajoutant que personne n'avait jamais perdu ce titre.

Le premier ministre du Québec estime que la vie de Guy Lafleur ne se résume pas à ses démêlés avec la justice et que l'homme a été nommé Chevalier pour sa contribution exceptionnelle à la société québécoise.

Le Conseil de l'Ordre national du Québec avait déclaré plus tôt qu'il étudiait la possibilité de recommander de retirer le titre à l'ancien joueur vedette du Canadien. Guy Lafleur a été reconnu coupable d'avoir livré des témoignages contradictoires au procès de son fils, le 1er mai dernier.

La directrice générale de l'Ordre national du Québec, Suzanne Moffat, avait déclaré au quotidien La Presse qu'un comité analysait le dossier et qu'une recommandation serait remise au premier ministre Jean Charest.

En vertu des dispositions prévues dans la loi de l'Ordre, Mme Moffat estimait que le fait d'être reconnu coupable d'un crime peut mener à une radiation, bien qu'il s'agisse d'une mesure très rare.

Le comité devait attendre le prononcé de la sentence de Guy Lafleur, le 18 juin, avant de formuler une recommandation.

En entrevue à RDI samedi matin, l'ancien ministre libéral Claude Castonguay, membre du Conseil de l'Ordre national du Québec depuis trois ans, a souligné que « généralement, les recommandations du Conseil [...] ont toujours été reçues et suivies par le premier ministre ».

Guy Lafleur a été fait Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2005. Il est également membre de l'Ordre du Canada et du Temple de la renommée du hockey depuis 1988.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !