•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prix à la pompe bondit

Prix de l'essence
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans plusieurs régions du pays, les détaillants d'essence affichent des prix en nette hausse depuis vendredi.

Après plusieurs semaines de stabilité, le prix de l'essence a bondi de près de 10 ¢ le litre en ce début de fin de semaine.

Cette hausse signifie que le prix moyen d'un plein à la pompe augmente de plus de quatre dollars.

Dans la région de Montréal, les automobilistes doivent débourser 1,04 $ le litre dans plusieurs stations-services.

Selon le CAA-Québec, le juste prix du litre d'essence dans la métropole est d'environ 97 ¢.

Ce mouvement à la hausse est également observé ailleurs au Québec et dans le reste du pays.

À Sherbrooke, le prix du litre est passé de 87,4 ¢ à 97,4 ¢.

Une hausse de 10 ¢ le litre a également été observée à Saguenay, où le litre atteint 97 ¢.

Le prix de l'essence a fait un bond de 8 ¢ à Sept-Îles et Baie-Comeau, où le litre se vend désormais 97,4 ¢ dans la plupart des stations-services. CAA-Québec estime ce prix réaliste pour la région.

En Nouvelle-Écosse, le prix de l'essence a grimpé de 5,5 ¢ le litre. Il se vend ainsi un peu plus de 96 ¢ dans la région d'Halifax, et presque un dollar au Cap-Breton.

À Calgary, le prix du litre est passé à 91,9 ¢, soit une hausse de près de 10 ¢.

Vendredi, le cours du baril de pétrole a grimpé de plus de 2 dollars sur les marchés, pour atteindre 67,50 dollars (58,63 dollars américains) à la Bourse des matières premières de New York. Depuis plus d'un mois, le baril stagnait à environ 50 dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !