•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carrières de sable interdites sur les plages

Phare de West Point

Phare de West Point

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Afin de protéger l'environnement, le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a décidé de bannir toute extraction de sable sur ses plages.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard force les propriétaires de carrières de sable situées sur des plages de la province à cesser immédiatement leurs activités. La province bannit toute exploitation sablière sur ses plages.

Les libéraux suivent ainsi les recommandations d'un rapport indépendant, dévoilé en décembre par la firme Coldwater Consulting, qui fait état des dangers environnementaux de ce type d'exploitation.

Le rapport conclut que l'extraction commerciale de sable sur des plages présente des risques importants pour l'environnement. Selon l'auteur de l'étude, l'Île-du-Prince-Édouard était l'un des seuls endroits en Amérique où cette pratique était toujours légale.

L'Europe, l'Australie et presque toute l'Amérique du Nord interdisent déjà l'extraction de sable des plages.

Irene Novaczek, de l'institut des études insulaires applaudit l'initiative du gouvernement, mais elle lui reproche néanmoins de ne pas avoir agi plus tôt.

John Aspin, qui a vu les rives de Gascoigne Cove se détériorer durant les 20 dernières années, abonde dans le même sens. La côte s'est effritée, explique-t-il, sous le nez du gouvernement sans que celui-ci s'en préoccupe.

Le ministre de l'Environnement, Richard Brown, rejette la critique. Il affirme que les libéraux ne sont au pouvoir que depuis deux ans. Il ajoute que ce sont eux qui ont commandé, en 2008, une étude d'impact écologique des carrières de sable sur les plages de la province.

Carrière de sable
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mine de sable à l'Île-du-Prince-Édouard

Cette décision du gouvernement aura comme effet de ralentir l'érosion de la rive. Ainsi, le phare de West Point, qui est sérieusement menacé par l'érosion, pourra tenir de 10 à 20 ans de plus. La carrière de sable située tout juste à côté serait la principale raison de cette menace, selon le rapport de la firme Coldwater Consulting.

Le sable extrait des mines de sable sert principalement à la fabrication de ciment. Dorénavant, les gens de l'Île devront payer plus cher le ciment, car il faudra importer le sable au lieu de l'extraire, sur place, à faible coût.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...