•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouverneur de Kandahar visé

Dégâts laissés par un triple attentat-suicide contre les bureaux du gouverneur de Kandahar

Photo : La Presse canadienne / AP/Allauddin Khan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois kamikazes lancent des attaques contre les bureaux du gouverneur afghano-canadien Tooryalai Wesa, qui n'est pas blessé. Cinq policiers sont tués et trois autres sont blessés.

Un triple attentat-suicide contre les bureaux du gouverneur de Kandahar, en Afghanistan, a fait cinq morts et trois blessés, tous des policiers, samedi.

Le gouverneur Tooryalai Wesa, un Afghano-Canadien assermenté en décembre dernier, n'a pas été blessé.

Le gouverneur de Kandahar, Tooryalai Wesa (à droite), en compagnie d'un commandant de la police, en février 2009
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gouverneur Wesa (à droite) en compagnie d'un commandant de la police, en février dernier

Photo : La Presse canadienne / Murray Brewster

Selon un responsable de la province, Ahmad Wali Karzaï, frère du président, les trois kamikazes tentaient d'entrer dans le bâtiment, mais ont été arrêtés par la police. L'un d'eux s'est fait exploser devant l'entrée, tandis que les deux autres ont déclenché leurs explosifs après avoir pénétré dans l'enceinte et s'être fait tirer dessus.

Les attentats n'ont pas été revendiqués. Les policiers ont établi un périmètre de sécurité autour de la zone. Une enquête, à laquelle collaborent les Forces canadiennes, a été ouverte.

Un quadruple attentat-suicide avait déjà visé l'assemblée provinciale de Kandahar, le 1er avril dernier, faisant 13 morts.

Des milliers de soldats étrangers, dont 2700 Canadiens, sont déployés dans la province de Kandahar, en proie à une insurrection des talibans depuis que ceux-ci ont été chassés du pouvoir, à l'automne 2001.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...