•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation embarrassante

Police
Radio-Canada

Une famille à Terre-Neuve accuse la force policière provinciale d'avoir injustement arrêté pour état d'ivresse un jeune homme autiste.

La police provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador, la Royal Newfoundland Constabulary, est accusée d'avoir injustement arrêté un jeune homme autiste pour état d'ébriété.

Le jeune homme en question, Dane Spurrell, 18 ans, a passé la nuit en prison samedi dernier. Des policiers l'ont approché parce qu'il marchait sur la chaussée. Il rentrait alors d'un vidéoclub.

Les deux agents lui ont ensuite demandé s'il avait consommé de la drogue ou de l'alcool. Dane Spurrell affirme qu'il n'a pas aimé le fait que les policiers ont pris l'autisme pour de l'ivresse. Il a alors refusé de collaborer avec les deux agents.

Sa mère, Diane, explique qu'il ne comprenait pas pourquoi la police voulait l'arrêter, qu'il n'avait rien fait de mal et que c'est pour cela qu'il a résisté à son arrestation.

Les policiers ont alors menotté le jeune homme. Puis, ils l'ont emmené de force et lui ont fait passer la nuit dans une cellule. Ils ont aussi refusé qu'il donne un coup de fil à sa mère. Diane Spurrell a ensuite porté plainte contre la police.

Le chef de la Royal Newfoundland Constabulary, Joe Browne, entend présenter des excuses à la famille Spurrell. Il explique qu'il est courant que des autistes soient confondus avec des personnes sous l'influence de drogues ou d'alcool.

Le chef de la police ajoute qu'il va collaborer avec la société de l'autisme pour que ses agents reçoivent une formation, dès le mois prochain, afin d'éviter ce genre d'incidents à l'avenir.