•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sitel ferme ses portes

Sitel
Radio-Canada

La direction du centre d'appels justifie cette fermeture en indiquant que les besoins de ses clients ont changé. Cet arrêt des activités, prévu pour juillet prochain, touche 275 travailleurs.

Le centre d'appels Sitel situé à Bathurst, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick, fermera ses portes.

La direction de l'entreprise soutient que les besoins des clients ont changé pour expliquer cette fermeture. Cet arrêt des activités, prévu pour le 1er juillet prochain, touchera 275 travailleurs. La direction a fait savoir par voie de communiqué que ce n'est pas le rendement du centre qui est en cause dans cette fermeture.

« C'est difficile pour moi de comprendre, parce que la province du Nouveau-Brunswick a aidé Sitel et ClientLogic [NDLR: Le centre d'appels avait ouvert sous la bannière ClientLogic en 2004]. Il y a beaucoup de gens, ici, qui sont prêts à travailler pour une organisation comme ça », a indiqué le maire de Bathurst, Stephen Brunet.

De son côté, le ministre de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Donald Arseneault, a souligné qu'un centre de transition sera mis en place pour aider les travailleurs à se trouver un autre emploi.

Avec cette annonce de fermeture, Bathurst encaisse un autre coup dur. Quelque 450 emplois avaient déjà disparu avec la fermeture de la mine Caribou et de l'usine de Smurfit-Stone.