•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Habitat 67 classé

Habitat 67
Habitat 67
Radio-Canada

Conçues à partir d'un projet de fin d'études de Moshe Safdie, les constructions d'Habitat 67 sont classées monument historique par la ministre de la Culture du Québec, Christine St-Pierre.

Le gouvernement du Québec attribue à l'ensemble architectural Habitat 67 le statut de monument historique. La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre en a fait l'annonce, vendredi.

« Dès la création d'Habitat 67, le concert d'éloges a été immédiat: spécialistes et profanes ont été conquis par l'originalité et l'audace de sa conception qui mettait en oeuvre des techniques de construction jusque-là inédites. Il s'agit d'un fleuron du patrimoine moderne qui est dorénavant classé en vertu de la Loi sur les biens culturels », a déclaré la ministre St-Pierre.

Les unités 1011 et 1012, propriétés de l'architecte Moshe Safdie qui a conçu l'ensemble, ont également été classées. « Je suis très touché et honoré qu'Habitat 67 ait été classé monument historique, a indiqué M. Safdie. Il ne saurait y avoir de plus grand plaisir pour un architecte que de voir sa création toujours vivante et dynamique, après 42 ans. »

M. Safdie avait présenté le projet Habitat 67 comme projet de fin d'études, en 1961, au moment où il sortait de l'Université McGill. Son concept se voulait un immeuble d'appartements alliant haute densité de population, intimité et tranquillité. La Ville a invité M. Safdie à développer son projet dans le cadre d'Expo 67 en collaboration avec l'ingénieur August E. Komendant.

Habitat 67 et l'architecte Moshe Safdie.Habitat 67 et l'architecte Moshe Safdie Photo : La Presse canadienne / Stf

Le complexe d'habitation compte 354 unités préfabriquées agencées qui formaient, à l'origine, 158 appartements d'un ou deux étages. Le complexe immobilier en compte aujourd'hui 146. Les logements comptent d'une à quatre chambres. Les appartements sont groupés en trois pyramides et chaque appartement comporte un jardin aménagé sur le toit du niveau inférieur. Les logements sont munis d'une salle de bain en plastique moulé et d'une cuisine modulaire.

Habitat 67 devient le plus jeune monument historique classé du Québec et l'un des rares monuments qui bénéficie d'une double protection dans le cadre de la Loi sur les biens culturels du Québec. En 2008, la Ville de Montréal citait l'édifice à titre de monument historique en même temps qu'elle attribuait le titre de site du patrimoine à l'île Saint-Hélène. Tout comme la Cité du havre où est érigé Habitat, ce site faisait partie du territoire de l'Expo.

Une visite exceptionnelle

L'École de design de l'UQAM organise une visite d'Habitat 67, le samedi 4 avril, avec des étudiants et des enseignants du DESS en architecture moderne et patrimoine. « Elle sera une occasion exceptionnelle de découvrir cette propriété privée, de connaître l'histoire de ce témoin de l'Expo 67 et cette icône de l'architecture novatrice du XXe siècle, de s'informer au sujet des valeurs patrimoniales dont il est porteur, et surtout de visiter l'appartement classé. »

L'activité est gratuite, mais il faut réserver par Internet, car le nombre de places est limité.