•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fidèles par milliers

Le pape Benoît XVI lors de l'homélie à Luanda, dimanche

Le pape Benoît XVI lors de l'homélie à Luanda, dimanche

Photo : AFP / AFP Photo / Christophe Simon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le pape Benoît XVI prononce son homélie devant une foule de près d'un million de personnes, à Luanda, en Angola. Il lance un appel à la paix et à la fin de la violence et de la corruption sur le continent africain.

Près d'un million de fidèles ont afflué dans la ville de Luanda, en Angola, pour entendre l'homélie du pape Benoît XVI en plein air.

C'est sous une chaleur écrasante et dans le recueillement que la messe s'est ouverte, devant une foule enthousiaste.

Benoît XVI a commencé par une prière à la mémoire de deux jeunes filles mortes samedi aux abords d'un stade alors qu'elles étaient venues se joindre à un rassemblement pour écouter le pape.

Le souverain pontife s'est exprimé contre la violence et la corruption qui sévissent en Afrique. Il a lancé un appel pour la paix, faisant référence à plusieurs conflits qui font rage en Afrique, dont celui en République démocratique du Congo.

Ce rassemblement est le dernier événement public d'importance de la visite de 7 jours du chef de l'Église catholique en terre africaine. Le pape quittera Luanda pour Rome lundi.

55 % de la population angolaise est de confession catholique.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !