•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Énergie maximale

station-panneau
Photo: NASA
Radio-Canada

Les astronautes procèdent aux connections du quatrième et dernier panneau solaire à la poutre S6 qu'ils ont installée jeudi. Le squelette de la station est maintenant complété.

La construction de la Station spatiale internationale (SSI) va bon train, à 340 km en orbite terrestre.

Samedi, les astronautes Steve Swanson et Joseph Acaba ont effectué une nouvelle sortie pour défaire les batteries à combustible du système de rotation des panneaux solaires en vue de leur remplacement, lors d'une prochaine mission en juin. Ils ont aussi installé une antenne GPS.

Vendredi, les astronautes avaient déployé le quatrième et dernier panneau solaire de la station. La livraison, l'attachement et le déploiement de ce panneau faisaient partie des principaux objectifs de la mission STS-119.

Jeudi, les astronautes Steve Swanson et Richard Arnold avaient procédé à la première de trois sorties dans l'espace. Ils avaient boulonné la structure en treillis S6 d'une masse de 14 tonnes à la Station. Ils avaient aussi effectué les branchements électriques et informatiques, en plus de préparer les panneaux pliés en accordéon dans deux boîtes rectangulaires pour leur déploiement.

Ces nouvelles structures complètent le squelette de la station et en doublent les capacités énergiques. La station pourra maintenant accueillir un équipage permanent de six personnes.

La présente mission sera également l'occasion de remplacer un membre de l'équipage de la station. Le Japonais Koichi Wakata, un ingénieur de 45 ans, remplacera l'Américaine Sandra Magnus et sera le premier Nippon à travailler à bord de la navette.

La navette américaine s'est amarrée mardi à 17 h 19 HAE à la SSI à l'issue d'une manoeuvre qui a duré 9 minutes et qui a été exécutée sans incident.

Cette mission est la 28e vers la station, et la 36e de Discovery. Il reste maintenant huit vols pour terminer la station et un autre pour réparer le téléscope Hubble, avant la mise à la retraite de la flotte de navettes.

Avec les informations de Agence France-Presse

Aucun thème sélectionné