•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 ans et demi pour Khawaja

Un croquis de Momin Khawaja alors qu'il était devant le tribunal en juin 2008.

Un croquis de Momin Khawaja alors qu'il était devant le tribunal en juin 2008.

Photo : La Presse canadienne / Tammy Hoy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'informaticien d'Ottawa a été reconnu coupable l'automne dernier de 7 chefs d'accusations en lien avec un complot d'attentat à la bombe déjoué en Grande-Bretagne en 2004. Il est le premier Canadien à être condamné en vertu de la loi antiterroriste de 2001.

Le seul Canadien reconnu coupable en vertu de la loi antiterroriste de 2001, Momin Khawaja, a été condamné à 10 ans et demi de prison, jeudi, par le juge Douglas Rutherford de la Cour supérieure de l'Ontario.

L'informaticien de 29 ans d'Ottawa a été reconnu coupable de cinq chefs d'accusations relatives à la loi antiterroriste, et de deux autres crimes en vertu du Code criminel. Ces accusations sont en lien avec un complot d'attentat à la bombe déjoué en Grande-Bretagne en 2004.

Dans une décision de 58 pages rendue le 29 octobre, le juge Douglas Rutherford, de la Cour supérieure de l'Ontario, avait reconnu Khawaja coupable de cinq chefs d'accusation pour avoir financé et facilité des actes terroristes.

Khawaja a aussi été reconnu coupable, en vertu du Code criminel, d'avoir fabriqué une télécommande pouvant déclencher des bombes à distance et d'avoir eu en sa possession des substances explosives.

Lors des observations sur la peine, la Couronne avait recommandé au magistrat la peine maximale pour chacun des cinq chefs d'accusation de contribution au terrorisme.

L'avocat de Momin Khawaja soutenait plutôt que son client ne devrait pas purger plus de sept ans de prison supplémentaires pour les crimes dont il a été reconnu coupable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !