•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la rescousse d'Omar El-Béchir

Omar el-Béchir

Omar el-Béchir (archives).

Photo : AFP / Ashraf Shazly

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Union africaine et la Ligue arabe enverront une délégation commune au Conseil de sécurité de l'ONU pour tenter de suspendre le mandat d'arrêt international dont fait l'objet le président soudanais.

Le président soudanais Omar El-Béchir bénéficie de l'appui de l'Union africaine (UA) et de la Ligue arabe qui contestent le mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) émis à son encontre.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, rend visite samedi à Omar El-Béchir à Khartoum, dans le but de peaufiner « la procédure politique et juridique [...] pour préparer la visite à New York [au siège de l'ONU] d'une délégation arabo-africaine de haut niveau ».

Le but de cette mission conjointe est de convaincre le Conseil de sécurité de l'ONU de suspendre le mandat d'arrêt contre Omar El-Béchir. Les pays occidentaux s'y opposent cependant, dont trois qui possèdent un droit de veto au Conseil, soit les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Kadhafi renchérit

Le président en exercice de l'UA, Mouammar Kadhafi, a déclaré, lors d'une conversation téléphonique avec le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, que le mandat d'arrêt de la CPI « est un grave précédent contre l'indépendance des petits États, leur souveraineté et leurs choix politiques ».

Il a ajouté que la CPI « appliquait une politique de deux poids, deux mesures, en ciblant les États africains et ceux du Tiers-monde ».

El-Béchir au Darfour

Le président soudanais se rendra dimanche au Darfour pour une visite éclair.

« Si quelqu'un veut nous combattre, il ne devrait pas passer par des résolutions du Conseil de sécurité ou par la CPI, mais plutôt venir sur notre sol pour se battre », a-t-il déclaré samedi devant des partisans à Khartoum.

Il a ajouté que « les ONG expulsées sont des voleurs. Elles gardent 99 % des fonds pour elles-mêmes et ne donnent que 1 % à la population du Darfour ».

Les ONG dans la balance

Le secrétaire général de l'ONU a exhorté le président soudanais de revenir sur sa décision d'expulser les organisations non gouvernementales (ONG) du Darfour.

Ban Ki-moon a déclaré que « punir des civils en raison d'une décision de la CPI est un manquement grave au devoir du gouvernement de protéger ses propres citoyens ».

À la Commission des droits de l'homme, dont le Soudan et son alliée la Chine sont membres, on devait déterminer si l'expulsion d'organisations humanitaires du Darfour constituait une violation des droits de la personne, voire un crime de guerre. Selon une porte-parole du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, environ 4,7 millions de personnes dépendent de l'aide humanitaire au Darfour.

Les ONG expulsées

Action contre la faim, Oxfam, Médecins sans frontières, CHF International, CARE, Solidarités, Mercy Corps, Save the Children, le Conseil des réfugiés de Norvège, l'International Rescue Committee

La porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU, Elizabeth Byrs, a estimé que 1,1 million de personnes se retrouveraient sans nourriture, que 1,5 million d'autres n'auraient plus de soins de santé et que plus de 1 million de personnes n'auraient plus d'eau potable, en raison de la perte de plus de 2500 travailleurs humanitaires.

Le mandat de la CPI à l'encontre du président soudanais Omar El-Béchir comporte les chefs d'accusation de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, relativement au massacre de civils au Darfour, une province de l'Ouest soudanais en proie à la guerre civile.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !