•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un déneigeur intercepté en état d'ébriété

Chasse-neige
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'employé, qui travaille pour le compte d'un sous-traitant, est soupçonné d'avoir conduit son chasse-neige avec les facultés affaiblies par l'alcool.

Un employé d'une entreprise de déneigement qui travaille pour le compte de la Ville de Trois-Rivières est soupçonné d'avoir conduit son chasse-neige avec les facultés affaiblies par l'alcool. L'homme d'une quarantaine d'années a été intercepté vers 3 h au moment où il dégageait la chaussée en face du quartier général de la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Le véhicule a été saisi temporairement et a été apporté à la fourrière municipale.

Selon le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, c'est la première fois que l'administration municipale est confrontée à une telle situation. Yvan Toutant rappelle toutefois que ce type de comportement est inadmissible, autant pour les cols bleus que pour les sous-traitants.

L'employeur du conducteur pris en défaut estime également que cette conduite est inadmissible. Jean-Paul Doyon a d'ailleurs indiqué que l'homme ne travaillerait plus pour lui.

Le chauffeur devra comparaître ultérieurement pour faire face à une accusation d'avoir conduit un véhicule lourd en état d'ébriété.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.