•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peu de candidats sérieux, selon Honda

L'usine de Honda

Photo : AFP / Ben Stansall

Radio-Canada

Le président de Honda Motor Company dit qu'il y a peu de gens qui pensent sérieusement racheter l'équipe de F1. Selon la presse britannique, Honda doit décider aujourd'hui de l'avenir de l'équipe de F1.

Selon la presse britannique, Honda doit prendre sa décision aujourd'hui.

L'équipe de F1 Honda sera-t-elle dissoute, l'usine de Brackley fermée?

On attend anxieusement la décision de la haute direction de Honda. Mais les signes ne sont pas encourageants.

« La réalité est que les discussions avancent avec beaucoup de difficulté », a expliqué Takeo Fukui, président de Honda Motor Company, dans une rencontre de presse, lundi, durant laquelle il a confirmé son départ en juin.

« Il y a en fait très peu de gens qui pensent sérieusement acheter », a-t-il précisé.

Bernie Ecclestone était-il sérieux dans sa démarche? Son offre a été rejetée par le constructeur. Il offrait 100 millions de livres anglaises (178,6 millions de dollars canadiens).

Il reste les discussions de dernière minute avec Richard Branson, fondateur et patron de l'empire Virgin, qui pourrait investir dans l'équipe, à certaines conditions.

La presse britannique rapporte aussi que Mercedes-Benz exigerait aujourd'hui, lundi, un premier versement pour garantir un partenariat pour les moteurs avec la nouvelle équipe.