•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comme une peau de chagrin

La maquette du projet Griffintown
La version originale du projet Griffintown

Le climat économique et financier mondial force la firme Devimco à réduire de 70 % la superficie prévue de son projet domiciliaire.

La société Devimco révise à la baisse son projet de développement du secteur Griffintown à Montréal en raison de la conjoncture économique. Le projet, initialement estimé à 1,3 milliard de dollars, sera confiné à 30 % de la superficie prévue à l'origine.

Le projet alternatif occupera essentiellement des terrains non résidentiels près du canal Lachine. Les citoyens du secteur sont ainsi libérés de la perspective d'une expropriation.

La société à l'origine du projet invoque la situation financière et économique mondiale pour expliquer la modification de son projet. De son côté, le chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Montréal, Benoît Labonté, accuse l'administration du maire Gérald Tremblay d'être incapable de préserver le développement économique de la métropole.

L'ensemble du projet sera situé dans le secteur du bassin Peel.

Un projet ambitieux

La firme Devimco, à l'origine du complexe Dix30 sur la Rive-Sud, est derrière cette initiative dans le quartier partiellement désaffecté de Griffintown. Le projet - qui prévoit des commerces de grande surface, des commerces intermédiaires, des tours de bureaux et d'habitation - occuperait une superficie de 12 hectares.

Devimco, dont le projet initial comprenait notamment 3900 unités de logement et des espaces de bureaux, a dû revoir le logement social et abordable à la hausse tout en réduisant les espaces commerciaux pour se conformer au programme particulier d'urbanisme (PPU) de l'arrondissement Sud-Ouest. Le PPU a été conçu à la suite de consultations publiques sur le projet du secteur Griffintown.

Les grandes lignes du projet initial

  • 3900 unités de logement
  • Une salle de spectacles
  • Un complexe de salles de cinéma
  • Des espaces de bureaux
  • 2 hôtels
  • Des espaces de stationnements en sous-sol

Un quartier historique

Griffintown est un quartier industriel qui s'est développé au 19e siècle. Des manufactures, des ateliers de travail du métal, des brasseries et des imprimeries ont notamment fleuri dans le secteur. Le quartier a toutefois connu des heures plus sombres dans la foulée du déclin de ses industries au cours de la première moitié du 20e siècle.

La fermeture complète du canal Lachine, en 1970, a accéléré le processus. Le quartier présente maintenant un intéressant potentiel de développement, d'autant plus que plusieurs bâtiments patrimoniaux ont été préservés.