•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les oeufs innocentés à nouveau

Oeufs biologiques

Oeufs biologiques

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Limiter sa consommation hebdomadaire d'oeufs n'influe que très peu sur les niveaux de cholestérol, confirment des chercheurs britanniques.

Une importante consommation hebdomadaire d'oeufs n'aurait pas de grande influence sur les niveaux de cholestérol, affirment des chercheurs britanniques.

Selon le Pr Bruce Griffin de l'Université de Surrey, une grande majorité de personnes peut manger autant d'oeufs qu'elle le veut sans hypothéquer sa santé.

Cette analyse va à l'encontre de l'idée, toujours très répandue, selon laquelle manger plus de trois oeufs par semaine est mauvais pour la santé.

Le Pr Griffin précise aussi que manger des gras saturés est bien plus nocif pour la santé humaine. Il ajoute que les oeufs doivent faire partie d'un régime sain et équilibré, puisqu'ils contiennent de nombreux nutriments.

« La mauvaise conception qui relie la consommation d'oeufs à l'hypercholestérolémie et les maladies du coeur doit être corrigée. »

— Une citation de  Pr Griffin

Un taux élevé de cholestérol sanguin est associé à un risque accru de maladies du coeur. Le tiers de ce cholestérol provient de l'alimentation.

Une étude menée au Royaume-Uni montre que 45 % des consommateurs pensent encore qu'il est important de limiter sa consommation d'oeufs.

« Si vous devez réduire votre taux de cholestérol sanguin, il est plus important de diminuer votre consommation de gras saturés retrouvés dans les viandes grasses, gâteaux, et autres sucreries que votre consommation d'oeufs. »

— Une citation de  Association britannique des maladies du coeur

Au Canada ....

La production d'oeufs était de 577,4 millions de douzaines en 2007, selon Statistique Canada.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...