•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La consommation continue de chuter

Consommation

Photo : AFP / JOE RAEDLE

Radio-Canada

Pour un sixième mois consécutif, la consommation des ménages américains a reculé, entraînant dans sa chute le produit intérieur brut des États-Unis.

En raison de l'effondrement de leur économie, les Américains dépensent de moins en moins et tentent de plus en plus de mettre de l'argent de côté.

C'est du moins ce qui ressort des plus récentes statistiques sur la consommation des ménages que vient de publier, lundi, le département américain du Commerce.

Ainsi, les dépenses de consommation des ménages ont baissé de 1 % en décembre dernier par rapport au mois précédent, une sixième baisse consécutive.

En fait, la consommation personnelle, véritable moteur de l'économie américaine et responsable à elle seule de plus des deux tiers de la croissance du PIB de ce pays, a reculé de 3,5 % lors du quatrième trimestre de 2008. Lors du troisième trimestre de la même année, le recul a été de 3,8 %.

Pendant ce temps, les revenus des ménages reculaient légèrement de 0,2 % en décembre par rapport à novembre.

L'important décalage entre une consommation qui chute de 1 % en décembre et des revenus qui, eux, reculent de 0,2 % le même mois aura eu pour effet de permettre aux ménages américains d'accroître considérablement leur taux d'épargne à la fin de l'année dernière.

Le département du Commerce estime à ce propos que le taux d'épargne, toujours en décembre, a triplé en moins d'un trimestre pour s'établir, vers la fin du mois, à 3,6 %.

Pour l'ensemble de l'année 2008, le taux d'épargne moyen des ménages américains a atteint 1,7 %, son plus haut niveau depuis 2004.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters