•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lockerbie & Hole vendue à des intérêts ontariens

Industrie pétrolière.
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Lockerbie & Hole d'Edmonton, qui a annoncé récemment la perte d'importants contrats dans le secteur pétrolier, est vendue au géant Aecon de Toronto pour 220 millions de dollars.

Lockerbie & Hole, une entreprise d'Edmonton spécialisée dans la construction d'installations pétrolières, passe à des intérêts ontariens.

Aecon de Toronto a fait l'acquisition de la compagnie albertaine pour la somme de 220 millions de dollars. Aecon est une des plus grandes sociétés canadiennes spécialisées dans le domaine de la construction et de l'aménagement d'infrastructures.

La décision de Suncor de mettre en veilleuse deux importants projets de développement des sables bitumineux dans la région de Fort McMurray a entraîné la perte de contrats lucratifs pour Lockerbie & Hole. La société d'Edmonton a annoncé le 23 janvier dernier la perte de contrats évalués à 35 millions de dollars et qui allaient se traduire par le licenciement de travailleurs et par d'autres compressions.

Suncor, la plus importante société pétrolière en Alberta, a annoncé en janvier qu'elle allait réduire ses dépenses de moitié en raison de pertes nettes de 215 millions de dollars à son quatrième trimestre. La chute du prix du baril de pétrole et la hausse des coûts de production sont à l'origine des difficultés financières de Suncor. Par conséquent, Suncor a mis en veilleuse deux importants projets, Firebag3, qui était en chantier, et Voyageur.

Lockerbie & Hole avait un contrat lié à la construction de l'usine de cogénération Firebag3 à Fort McMurray. La direction de Lockerbie & Hole a indiqué que la vente de ses actifs à Aecon permettra à l'entreprise albertaine de diversifier ses activités.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.