•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Égalité en français?

Médecin
Radio-Canada

La réplique du gouvernement du Nouveau-Brunswick à une poursuite intentée contre sa réforme des régies de santé fait bondir des organismes acadiens.

Le gouvernement de Shawn Graham, au Nouveau-Brunswick, a fait bondir les organismes acadiens avec sa réplique à la poursuite intentée contre lui par le comité Égalité santé en français.

Ce comité poursuit la province parce que la réforme de la santé a éliminé la régie Beauséjour, qui fonctionnait en français dans la région de Moncton, pour la remplacer par une régie provinciale que le gouvernement considère bilingue.

Le comité attendait avec impatience la réplique du gouvernement à sa poursuite. Selon le président du comité, le Dr Hubert Dupuis, la réponse donne raison à son groupe d'avoir entrepris cette démarche juridique pour exiger pour les francophones des soins de santé égaux à ceux des anglophones.

« C'est comme de dire que les Acadiens et les francophones sont une population de deuxième ordre, de deuxième niveau. C'est qu'une fois qu'on a reconnu que vous êtes plus égaux, là ensuite, on peut dire qu'on peut institutionnaliser une inégalité », déclare le Dr Dupuis.

La province, dans sa réplique déposée à la cour, affirme que la Loi 88, qui reconnaît l'égalité des anglophones et des francophones au Nouveau-Brunswick, ne s'applique pas au domaine de la santé. Cette loi stipule que les deux groupes linguistiques ont droit à des institutions distinctes dans le domaine culturel, éducationnel et social.

Le président de la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick, Jean-Marie Nadeau, y voit une peur démesurée de la dualité en santé.

« On sent que ce gouvernement-là ne comprend même pas les propres lois qui régissent l'égalité des deux communautés au Nouveau-Brunswick. Un médecin français acadien ne coûte pas plus cher qu'un médecin anglais », affirme Jean-Marie Nadeau.

Les deux camps ont recruté des avocats de renom pour cette bataille juridique qui s'annonce déjà épique.