•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada salue le nouveau président

Barack Obama et sa femme Michelle

Barack Obama et sa femme Michelle

Photo : La Presse canadienne / Charles Dharapak

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Harper, les chefs libéral et bloquiste, de même que la gouverneure générale rendent hommage au 44e président des États-Unis.

Les leaders politiques canadiens n'ont pas tardé à réagir à l'assermentation du nouveau président des États-Unis, Barack Obama.

Quelques instants après la cérémonie d'investiture, le premier ministre Stephen Harper a félicité le 44e président des États-Unis. Dans un communiqué, M. Harper a parlé d'un jour historique, non seulement pour les Américains, mais pour le monde entier.

« Au nom de tous les Canadiens et Canadiennes, je tiens à offrir mes plus sincères félicitations à Barack Obama qui prend ses fonctions de président des États-Unis d'Amérique et lui présente, ainsi qu'à son administration, mes voeux de succès », a-t-il dit.

Le chef conservateur s'est aussi réjoui que le nouveau président des États-Unis fasse son premier voyage à l'étranger au Canada. « Je pense que la question primordiale est l'économie et que le président Obama et le premier ministre [Stephen Harper] auront une discussion sur ce thème lorsqu'ils se rencontreront en tête à tête », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, dans une entrevue télévisée au réseau anglais de Radio-Canada (CBC).

M. Harper a indiqué que les États-Unis demeuraient le plus important allié du Canada, son plus grand ami et son principal partenaire commercial. Il précise enfin qu'il a hâte de travailler avec M. Obama.

Le chef intérimaire du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, a également souligné l'assermentation de Barack Obama, estimant lui aussi qu'il s'agissait d'un jour historique.

Il a dit espérer que l'arrivée de la nouvelle administration à Washington permettra de renouveler la relation entre les deux pays. M. Ignatieff ajoute que lui et ses collègues libéraux ont hâte de discuter avec lui, notamment pour trouver des solutions à la crise économique.

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a aussi salué l'arrivée au pouvoir de Barack Obama. Selon M. Duceppe, ce changement de garde à Washington est porteur d'espoir et devrait marquer une rupture avec l'idéologie qui a conduit l'Amérique dans le marasme économique.

Il s'attend aussi de la part de la nouvelle administration américaine à une plus grande sensibilité sur la question de la protection de l'environnement et à une approche radicalement différente en matière de politique étrangère.

Le chef bloquiste ne croit pas que le Canada devrait revoir sa décision de mettre un terme dans deux ans à sa mission militaire en Afghanistan, même si Barack Obama a indiqué son intention de se retirer d'Irak et d'envoyer des troupes supplémentaires en Afghanistan. Le chef de la diplomatie canadienne, Lawrence Cannon, a conforté M. Duceppe dans ses propos en répétant que le Canada retirera d'Afghanistan ses 2700 soldats en février 2011.

La gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, première Noire à occuper ce poste au pays, a également rendu hommage au nouveau président américain. Regardant la cérémonie d'assermentation avec une centaine de jeunes à sa résidence de Rideau Hall, Mme Jean a évoqué un « moment historique » qui marque une « nouvelle page de l'histoire des civilisations ».

Selon elle, l'arrivée au pouvoir de M. Obama « revêt une signification symbolique d'une amplitude planétaire » et une « vague d'espoir qui nous atteint en plein coeur ».

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.