•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Onde de choc

George Grey et Alex Harvey

George Grey et Alex Harvey

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Canada terrasse des géants à Whistler. Alex Harvey et George Grey remportent la médaille de bronze à l'épreuve de sprint par équipe.

Les fondeurs canadiens ont laissé une impression saisissante en pays de connaissance, dimanche, à la Coupe du monde de Whistler, en Colombie-Britannique.

Alex Harvey et George Grey ont remporté la médaille de bronze à l'épreuve de sprint style libre par équipe.

La Suède et l'Italie sont montées sur les deux premières marches du podium.

L'exploit est d'autant plus remarquable pour Harvey, qui dispute une première saison chez les seniors.

Dans cette épreuve où chaque skieur effectuait trois relais de 1,6 km, il a été désigné pour rallier l'arrivée. Installé en 5e place avec un peu plus de 200 m à faire, Harvey a profité de la chute de l'Italien Pietro Piller Cottre pour grimper d'une position.

Il a ouvert les écluses pour ensuite prendre l'ascendant sur le Russe Alexei Petukhov au terme d'un sprint endiablé.

« Je savais que je pouvais monter sur le podium un jour, mais pas aujourd'hui, à l'âge de 20 ans, a déclaré Harvey. J'étais sûr de dépasser le Russe et j'ai même pensé que je pouvais rattraper l'Italien. Dans la dernière descente, les autres skieurs prenaient le virage à l'intérieur et devaient faire du chasse-neige. De mon côté, j'ai emprunté un tracé à l'extérieur, ce qui m'a permis de conserver ma vitesse. »

Avec cette performance éclatante, Harvey reprend le flambeau porté par son père, Pierre, le dernier fondeur québécois à être monté sur un podium en Coupe du monde, à la fin des années 1980.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.