•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il sera président dans 2 jours

Barack Obama prend un bain de foule.

Barack Obama prend un bain de foule.

Photo : AFP / TIMOTHY A. CLARY

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2009 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Parti samedi matin de Philadelphie, le président désigné Barack Obama est arrivé à Washington, au terme d'un voyage symbolique en train.

Le président désigné des États-Unis, Barack Obama, est arrivé à Washington, samedi en début de soirée, au terme d'un périple symbolique entrepris le matin même.

Le train dans lequel il se trouvait est entré à la gare Union peu après 18 h 30.

À l'instar d'Abraham Lincoln, Barack Obama est parti en train de Philadelphie, un haut symbole de l'histoire des États-Unis. C'est en effet à cet endroit, en 1776, que les Thomas Jefferson et Benjamin Franklin ont adopté la déclaration d'indépendance, consacrant la rupture des 13 colonies américaines avec leur alma mater, l'Angleterre.

C'est aussi à Philadelphie, en 1787, que les héros de la guerre d'indépendance ont défini les bases du pouvoir de leur nouveau pays. Présidée par George Washington, la convention de Philadelphie a jeté les bases de la Constitution américaine, la plus ancienne qui existe aujourd'hui.

Barack Obama à sa descente du train à WashingtonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Barack Obama à sa descente du train à Washington

Photo : AFP / Stan HONDA

En 1861, Abraham Lincoln avait fait de cette ville historique un des arrêts clés de son parcours vers Washington. Près de 150 ans plus tard, Barack Obama reprend cet héritage avec lui.

Lors d'un discours avant son départ, Barack Obama a invité ses compatriotes à adopter une « nouvelle déclaration d'indépendance » afin de se libérer du sectarisme, de l'idéologie et de l'étroitesse d'esprit.

Le train a par la suite effectué un arrêt à Wilmington, au Delaware. Barack Obama y a rendu hommage au vice-président désigné, Joe Biden, qui est monté avec lui dans le train.

Le convoi a effectué un dernier arrêt, à Baltimore, au Maryland, où Barack Obama s'est adressé à une foule d'environ 40 000 personnes. Il a rappelé que les Américains avaient le devoir de poursuivre le rêve de leurs ancêtres. Il a également parlé de la crise économique, invitant ses concitoyens à s'armer d'espoir pour traverser les moments difficiles. Il a répété qu'un changement de mentalité était nécessaire à Washington, après les huit années de l'administration Bush.

Barack Obama a été accueilli à Wilmington par Joe Biden.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Barack Obama a été accueilli à Wilmington par Joe Biden.

Photo : Chip Somodevilla/Getty Images

Tout au long du trajet de 217 kilomètres, des milliers de personnes se sont regroupées aux abords des rails pour saluer le passage du convoi présidentiel.

Rappelons qu'au moins 2 millions de personnes sont attendues dans la capitale pour les cérémonies d'investiture mardi. Les mesures de sécurité, d'une ampleur sans précédent, se préparent à toutes éventualités, même à un attentat à l'arme chimique.

Pour l'heure, seul un homme a été arrêté, vendredi, pour avoir proféré, sur Internet, des menaces de mort contre le 44e président des États-Unis.

En direct à RDI

Dimanche, RDI présente en exclusivité le spectacle inaugural de l'investiture à 14 h 30, et en rediffusion à 19 h.

Avec les informations de Associated Press, La Presse canadienne, et philly.com

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.