•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pire est évité

Radio-Canada

Les policiers de Winnipeg procèdent à l'arrestation de deux adolescents de 17 ans qui planifiaient une fusillade dans trois écoles et une église.

À Winnipeg, deux adolescents de 17 ans qui planifiaient une fusillade dans trois écoles et une église ont été arrêtés par les policiers.

La porte-parole de la police, Jacqueline Chaput, n'a pas voulu préciser quels étaient les motifs des deux jeunes, mais a affirmé que ceux-ci avaient « une sorte de lien » avec les quatre endroits ciblés: le Lorette Collegiate, le Fort Richmond Collegiate, l'Université du Manitoba et l'église Church of the Rock.

Le jeune homme et la jeune femme étaient, semble-t-il, très bien préparés: ils avaient notamment entreposé des armes à feu et des munitions dans une résidence du quartier Waverley Heights, à Winnipeg. Les armes à feu et les munitions avaient été volées l'automne dernier à Portage la Prairie.

Les deux suspects sont incarcérés au centre de détention provisoire pour jeunes. Ils font face à de multiples accusations liées aux armées à feu et d'entrée par effraction, de même qu'à quatre accusations de complot en vue de commettre un meurtre. Ils seraient les seules personnes impliquées dans ce complot.

Cet incident fait penser au massacre qui avait eu lieu à l'école secondaire Colombine, aux États-Unis, en 1999. Cette tuerie avait fait 13 morts, 12 étudiants et un enseignant, et 24 blessés.

Par ailleurs, un élève de 16 ans a été arrêté avec un revolver dans son sac, à Hudson, près de Montréal. Un autre élève s'était plaint d'avoir été menacé. La Sûreté du Québec enquête.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.