•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Deep Throat » n'est plus

W. Mark Felt et sa fille Joan

W. Mark Felt et sa fille Joan

Photo : La Presse canadienne / AP/Ben Margot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2008 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

W. Mark Felt, la source à l'origine du scandale du Watergate ayant mené à la démission du président Richard Nixon, est mort à l'âge de 95 ans.

W. Mark Felt, alias Deep Throat, qui fut à la fois un ancien numéro deux du FBI, mais surtout la source à l'origine du scandale du Watergate ayant mené à la démission du président Richard Nixon, est mort à l'âge de 95 ans.

Sa fille, Joan Felt, a déclaré qu'il avait déjeuné avant d'aller au lit pour se reposer. « Puis il est parti », a-t-elle indiqué au Washington Post.

Son décès a aussi été confirmé par John O'Connor, un ami de la famille. Ce dernier a précisé que Deep Throat est mort jeudi d'une défaillance cardiaque, alors qu'il dormait.

Trois décennies de mystère

En 2005, W. Mark Felt, la « source anonyme la plus célèbre des États-Unis » a révélé son identité au magazine Vanity Fair, levant ainsi le voile sur son identité après plus de 30 ans de mystère.

Après cet aveu, Deep Throat a publié ses mémoires. Il y expliquait pourquoi et comment il était devenu l'informateur principal des deux journalistes qui ont conduit à la démission du président Nixon, Bob Woodward et Carl Bernstein.

Même avec sa famille, M. Felt a pris soin de garder secret son rôle dans l'affaire du Watergate. Il vivait à Santa Rosa, en Californie.

Je ne me suis jamais considéré comme un héros, j'ai juste essayé d'aider.[[citation auteur="W. Mark Felt" ]]

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, La Presse canadienne, et Reuters

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.