•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Bonsoir et merci »

Bernard Derome a animé son dernier <i>Téléjournal</i> le 18 décembre 2009

Bernard Derome a animé son dernier Téléjournal le 18 décembre 2009

Photo : Luc Lavigne

Radio-Canada

Bernard Derome tire sa révérence après 33 ans passés à la barre du Téléjournal.

« Ce dernier Téléjournal, je le signe avec sérénité et avec reconnaissance. Reconnaissance d'abord envers vous, pour toutes ces années où vous m'avez permis d'entrer chez vous.

Merci pour votre confiance, pour votre fidélité, que nous avons voulu honorer en retour, par le souci de présenter une information qui soit respectueuse de votre intelligence. Une information qui a un sens. Pour moi comme pour beaucoup d'autres, Radio-Canada est et reste la référence en Information.

Merci à tous mes collègues, à chacun d'entre vous, parce que le Téléjournal est une équipe. Un gros merci à mes amis techniciens, que je salue ce soir, comme après chaque émission.

Merci à mes enfants, qui ont su comprendre que le métier de leur père pouvait, parfois, être aussi exigeant.

Quant à ce pincement au coeur, le temps saura bien l'adoucir.

Enfin, pour toi, Céline.

Bonsoir et merci. »

C'est sur ces mots, une fleur à la main et un sanglot dans la voix, que Bernard Derome a conclu, jeudi soir, son dernier Téléjournal à l'antenne de la télévision de Radio-Canada.

L'homme qui a fait la renommée de l'information télévisée de la société d'État tire sa révérence, après 33 ans à la barre de l'émission phare de Radio-Canada.

Son départ a été salué par une longue ovation dans la salle de rédaction.

Bernard Derome ne prend pas sa retraite pour autant. Il a déjà plusieurs projets de reportages en tête, qu'on devrait voir à l'antenne de Radio-Canada, très bientôt.

Dès janvier, Céline Galipeau animera le Téléjournal en semaine, et Pascale Nadeau continuera de l'animer les fins de semaines.

Vous avez un message à adresser à Bernard Derome? Des souvenirs à partager? N'hésitez pas, écrivez!