•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La juge blanchie

Katelynn Sampson
Radio-Canada

Le Conseil de la magistrature de l'Ontario rejette la plainte contre la juge Debra Paulseth, qui a accordé la garde d'une fillette de 7 ans à un homme et une femme maintenant accusés de l'avoir tuée.

La juge impliquée dans l'affaire de la petite Katelynn Sampson ne sera pas blâmée. Le Conseil de la magistrature de l'Ontario rejette la plainte déposée contre la juge Debra Paulseth, qui avait accordé la garde de l'enfant à un homme et une femme maintenant accusés de l'avoir tuée.

Katelynn Sampson, 8 ans, a été battue à mort cet été dans l'appartement de ses tuteurs légaux. L'affaire avait soulevé des questions sur la protection des enfants en Ontario, puisque la garde avait été attribuée au couple, malgré leurs antécédents criminels reliés à la drogue et à la violence.

C'est le député du NPD Peter Kormos qui avait porté plainte contre la juge auprès du conseil, reprochant à la juge Paulseth d'avoir omis de vérifier les antécédents de la mère adoptive.

Donna Irving et son conjoint Warren Johnson sont accusés de meurtre dans cette affaire.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.